Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC

SAINTE ANNE PATRONNE DE LA CONGREGATION

26 Juillet 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Combien est grande la gloire que reçoit sainte Anne du choix que Dieu fit d'elle pour donner naissance à Marie.

Si toute l'Église en ce jour s'empresse de rendre hommage à la gloire, au bonheur et aux prérogatives de sainte Anne, quel ne doit pas être le zèle de toutes celles qui ont le bonheur de l'avoir pour Mère, pour Patronne et pour Modèle! Méditons donc avec une sainte allégresse le principe de la gloire de sainte Anne, et considérons-la comme étant l'objet des pensées de Dieu, l'attente des prophètes et la gloire de son peuple. En effet, n'est-elle pas cette racine de Jessé que le Tout-Puissant a bénie, que l'œil pénétrant des Prophètes a découverte au sein de nombreuses générations, et qu'ils ont saluée de loin comme devant produire la tige merveilleuse, sur laquelle devait s'élever la fleur mystique, le rejeton béni qui devait sauver le monde? Il sortira, dit Isaïe, un rejeton de la tige de Jessé, et une fleur naîtra de sa racine. Quelle gloire pour sainte Anne! Quelle illustre prérogative! Être la mère de la Mère d'un Dieu! Être l'aïeule du Fils de Dieu! Quelle excellence! Quel n'est pas son pouvoir auprès de son auguste Fille, par conséquent auprès de Jésus! Ô Mère bienheureuse, que votre longue stérilité a été merveilleusement bénie dans cette fécondité qui vous a acquis une gloire immortelle! Que je me réjouis du rang suprême où vous êtes élevée dans le ciel! C'est à bon droit que notre Institut s'honore et se réjouit de vous avoir pour protectrice et pour mère, dans la fécondité spirituelle dont il doit être doué, pour répondre aux desseins de Dieu et à l'attente de l'Église. Combien doivent être grandes ses espérances, si vous lui continuez votre secours! Qu'ils seront nombreux les enfants de Dieu qu'il élèvera pour la gloire de leur Père céleste et le salut de beaucoup de générations! Daignez donc, ô notre bienfaisante Mère, environner vos filles d'une assistance toute spéciale, les couvrir d'un bouclier protecteur, les maintenir dans une pureté, une sainteté de vie qui attire constamment sur elles et sur leurs travaux les bénédictions divines, la grâce d'imiter vos vertus, et surtout le bonheur de vivre dans l'union et la familiarité avec Jésus et Marie.

Méditations V, 1860

SAINTE ANNE PATRONNE DE LA CONGREGATION
Lire la suite