Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC

ESPRIT DE VERITE !

6 Juin 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Mes bien chères Filles,

Depuis la fête de la Pentecôte, je n'ai cessé d'invoquer pour vous, pour chacune de vous, l'Esprit de Vérité promis par Jésus à Ses disciples. Avec vous, je me rends compte que nous ne serons jamais assez avides de vérité, assez attentives à refléter dans notre vie la parfaite loyauté et droiture du Christ. Comme il nous faut souvent prier l'Esprit de lumière qui « ouvre les cœurs des fidèles », qui « enseigne toutes choses et rappelle ce que le Maître a dit », qui purifie, rectifie, renouvelle et « conduit les âmes à la plénitude de la vérité ».

« Être vrai », je vous le redis donc une nouvelle fois, mes chères Filles. Vraies devant nous-mêmes, devant Dieu, dans notre mentalité religieuse… Si nous l'avons mieux compris, notre vie, logiquement, sera un témoignage de vérité… mais est-il superflu de regarder de plus près des détails qui peuvent nous échapper, ou des déloyautés que nous tolérons ou même que nous acceptons?

Et n'hésitez pas, je vous le demande, de descendre chacune au fond de vous-même, de déchirer, au besoin, un voile. Laissez vos Sœurs se regarder elles-mêmes. Vous… chacune, demeurez en alerte. Il y a peut-être pour nous, gens d'Église, le danger de croire que nous détenons infailliblement la vérité, que nous avons le droit d'en abuser, de juger comme permis des procédés pas toujours droits. Nous pouvons parfois donner l'impression d'être insaisissables, d'avoir une loyauté pas aussi limpide qu'on le désirerait… Ne trouvez-vous pas que nous cherchons souvent ce qui convient, ce qui est opportun, ce qui réussit, plutôt que le vrai et le bien? Notre vie ressemble quelquefois étrangement à une mixture où nous essayons d'embrasser à la fois le parti de Dieu et le nôtre.

N'ayons pas peur de la vérité. Ne soyons pas comme ces malades qui ne veulent pas se reconnaître atteints pour garder l'illusion de la santé. Si le Christ est dur pour les Pharisiens qui se ferment à la vérité, il guérit les aveugles qui humblement et avec foi Le supplient: « Seigneur, que nos yeux s'ouvrent! » (Math., xx, 32.)

Écoutons d'abord la Sagesse:

« C'est la vérité que ma bouche proclame, le mal est abominable à mes lèvres.

Toutes les paroles de ma bouche sont justes, en elles rien de faux ni de tortueux. » (Prov., viii, 7-8.)

Et le Psalmiste:

« Mes lèvres ne savent pas tromper…

Laisse tomber ton jugement sur moi

Toi qui vois où est la droiture. » (Ps. 16, 1-2.)

« Bienheureux ce cœur d'où tout mensonge a disparu. » (Ps. 31, v. 2.)

Pourrions-nous nous rendre ce même témoignage? Le mensonge, sous toutes ses formes, que nous apprenons à nos enfants à haïr et à fuir, peut-il se glisser dans nos vies de religieuses? Voulez-vous, avec moi, mes chères Filles, entreprendre franchement un examen dans ce domaine?

Mère Anne Madeleine Kleinrichert (circulaire du 09/06/1961)

ESPRIT DE VERITE !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article