Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC

CHEMIN DE L'AVENT AVEC LE PERE MOUGENOT

26 Novembre 2018 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

CHEMIN DE L’AVENT AVEC DES EXTRAITS DES MEDITATIONS
(PÈRE MOUGENOT - 1839)

LUNDI DE LA 1ÈRE SEMAINE

    Les motifs quIi portent le Fils de Dieu à s'incarner sont la gloire de son Père et le salut des hommes.

Ô Verbe divin, sagesse éternelle, qui jugez de toutes choses selon la vérité, je vous adore du plus profond de mon cœur. Quoi! divin Sauveur, vous avez estimé la gloire de votre Père et le salut du monde jusqu'à vous sacrifier entièrement vous-même! et moi, je comprends si peu l'importance de ces grands motifs, que jusqu'ici je n'ai fait que de légers efforts pour participer aux mérites infinis de votre sainte Incarnation. Ah! Seigneur, laissez échapper de votre divin Cœur une seule de vos flammes pénétrantes! qu'elle m'éclaire, et m'embrase; que mon âme, renouvelée par la vertu toute-puissante de ce feu sacré, soit, pour vous, remplie d'une reconnaissance et d'un amour généreux; en sorte qu'associée à votre zèle, je me sacrifie comme vous à la gloire de votre Père céleste et au salut de ses enfants.

LUNDI DE LA 2e SEMAINE

Pour que le mystère de l'Incarnation s'accomplisse en Marie, il faut qu'elle y donne son consentement.
L'ange nous annonce encore que le Sauveur veut venir en nous avec la pauvreté de Bethléem; il demande si nous consentons à nous détacher de tout, non seulement des grandes choses, mais encore des petites auxquelles nous tenons, et qui sont des obstacles à notre sainteté, comme nos aises, l'attache à des bagatelles, à une petite vanité, et le reste; et, ne voulant pas faire ces légers sacrifices, nous renvoyons l'ange du Seigneur sans lui donner notre consentement. Nous disons bien que nous voulons la pauvreté, mais pourvu que rien ne nous manque, soit en santé, soit en maladie. Enfin l'ange nous dit encore: Le Seigneur vous demande un plus grand recueillement: il veut que vous l'imitiez dans sa vie cachée, que votre cœur soit une maison de silence et de prière, que vous en fermiez les portes à toutes les choses dissipantes, et que votre extérieur soit tellement réglé que tout le monde vous reconnaisse pour une vraie fille de la Doctrine de ce divin Maître. Acquiesçons-nous à ces volontés du Seigneur? lui disons-nous comme Marie que nous voulons accomplir entièrement ses desseins sur nous? Oh! qu'heureuses sont les âmes qui imitent cette Vierge sainte, et qui concourent de toutes leurs forces à l'exécution des volontés de Dieu sur elles!

LUNDI DE LA 3e SEMAINE

Précieuses leçons de silence et d'humilité que nous recevons dans ce mystère.

Ô Dieu de bonté, mon âme, que vous éclairez sur la grandeur de ce mystère d'amour, désire ardemment de reproduire en elle les sentiments qu'elle a goûtés avec tant de délices en vous, dans votre Verbe et dans Marie; faites que nous, qui sommes instruites à l'école de vos mystères, et qui devons les enseigner, nous soyons, comme vous, miséricorde, charité, dévouement pour le prochain; et, comme Marie, adoration, amour et reconnaissance pour notre Dieu...

LUNDI DE LA 4e SEMAINE

Joies et actions de grâces pour les bienfaits de l'Incarnation.

Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit est ravi de joie dans le Dieu mon Sauveur (Luc 1).

Divin Sauveur, qui ne vous contentez pas de donner à votre sainte Mère l'âme la plus pure, mais qui lui donnez aussi le cœur le plus tendre et le plus reconnaissant, attendrissez le mien; rendez-le sensible à la reconnaissance, afin qu'il éclate aussi en actions de grâces, à la vue des faveurs innombrables dont vous m'avez comblée par votre adorable Incarnation.

VEILLE DE NOËL

Nous devons, à l'exemple du Sauveur, de Marie, de Joseph, être patientes, douces et humbles dans toutes les peines de la vie.

Ô Jésus! venez prendre naissance en moi et me faire vivre d'humilité.

JOUR DE NOËL            

        

Ô divin Sauveur, que je vais contempler dans votre naissance! faites-moi connaître ce mystère d'amour, afin que je vous aime plus ardemment, et que je vous imite plus parfaitement.
Divin Sauveur, Fils unique du Père éternel, qui habitez une lumière inaccessible, vous avez voulu paraître parmi nous et vous rendre visible en naissant pour nous donner la vie! Je vous adore dans le profond abaissement où vous a réduit votre amour, et vous remercie de tout mon cœur de vos sublimes leçons. Ah! que de choses vous me dites par cette étable, cette crèche, ces pauvres langes, cette faiblesse apparente, ces pleurs! Quel amour! quelle bonté! mais quelles leçons touchantes!... Ô divin Enfant! donnez-moi votre vie et l'esprit de votre enfance; rendez-moi soumise et dépendante; donnez-moi la simplicité et la douceur. Que mon orgueil vienne se briser au pied de votre crèche; que ma sensualité s'y détruise; que ma vanité s'y confonde; que j'y puise vos goûts et vos sentiments, afin qu'étant renouvelée en vous, je commence à vivre de votre vie et de votre aimable candeur.

Résolutions.
Ne pas sortir de l'étable sans y avoir renouvelé, avec un grand amour, aux pieds de Jésus, nos vœux et nos promesses religieuses.

24 Décembre : Anniversaire de la mort de Mère Pauline (1856)

26 Décembre : il y a 330 ans naissait le Père Vatelot (1688)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article