Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC

Articles récents

8 SEPTEMBRE : FETE DE LA NATIVITE DE MARIE

7 Septembre 2020 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Aller en esprit au berceau de Marie pour y contempler avec admiration cette sainte créature, qui, en naissant, est comblée des plus grandes faveurs.

Ô Vierge bénie, obtenez-moi la grâce de vous honorer dignement dans cette auguste solennité, et faites qu'en méditant la nouvelle naissance que j'ai reçue dans la Religion, ma vie, comme la vôtre, ne produise à l'avenir que des fruits de sainteté.

(Médition V. 1860 - Nativité de la Sainte Vierge)

 

Lire la suite

FËTE DU SAINT SACREMENT (Méditations III, 1844)

13 Juin 2020 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Honneur et respect dus au très saint Sacrement.
Si la présence de Dieu doit nous inspirer partout de la vénération et de la retenue, il n'est point de lieu où elle doive produire en nous de plus grands sentiments de respect que sous les espèces sacrées de l'Eucharistie. C'est le trône de sa gloire où il fait asseoir son humanité sainte pour recevoir nos hommages et nos adorations.
Ô Eucharistie sainte, vrai paradis de la terre, où j'ai si souvent le bonheur d'être admise, donnez-moi ce fruit de vie, et faites couler dans mon cœur les eaux douces et limpides de votre grâce.
Dans la communion, ouvrir nos cœurs à Jésus, le priant d'y faire couler, avec son sang précieux, ses grâces et son amour.
Lire la suite

JUIN : MOIS DU SACRÉ COEUR

2 Juin 2020 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

"Ouvrez-moi votre Cœur sacré, ô Jésus! montrez-moi ses charmes, unissez-moi à lui pour toujours. Que toutes mes respirations, toutes les palpitations de mon cœur, même pendant le sommeil, vous soient des témoignages de mon amour, et vous disent sans cesse: « Oui, Seigneur, je suis tout à vous. »  Méditation pour la fête du Sacré-Cœur de Jésus (Méditations I, 1839)

JUIN : MOIS DU SACRÉ COEUR
Lire la suite

MAISON DE SAINT JOSEPH

18 Mars 2020 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Entretiens familiers

Entrée des premières Sœurs dans cette sainte retraite

 

C'est l'ouvrage du Seigneur, nos yeux le voient avec admiration Ps. 117. Verset 23.

 

Après Dieu, nos bien-aimées Sœurs, déjà nous vous l'avons dit, c'est à saint Joseph que nous devons la maison dont notre chère Congrégation vient d'être dotée. Nous nous sommes adressées à lui pour l'obtenir; c'est lui qui a traité cette importante affaire, et qui, avec votre concours généreux, l'a fait réussir bien au-delà de nos espérances. Il est donc bien juste, nos très chères Filles, de vous inviter à vous unir à nous, pour rendre un solennel hommage à notre céleste Intercesseur. Proclamons unanimement son pouvoir auprès de Dieu, et déposons à ses pieds le tribut de nos cœurs reconnaissants. Que cette maison, qui est la sienne, porte son nom chéri, et que le culte qu'il y recevra, l'engage à protéger spécialement, pendant la vie et surtout à la mort, les enfants de la grande famille qui viendront achever leur carrière dans ce saint et agréable séjour.

 

Au petits des oiseaux, Dieu donne la pâture,

Et sa bonté s'étend sur toute la nature.

 

Mais que ne fait-il pas pour nous, nos chères Sœurs, ce Dieu dont nous sommes les enfants privilégiées! Il nous a choisies, au printemps de nos jours, pour être les épouses de son Fils bien-aimé, enseigner sa doctrine aux jeunes générations, et leur apprendre par nos paroles et nos exemples à aimer Dieu, leurs parents, le prochain, leurs devoirs, toutes les vertus; puis, quand cette noble tâche sera remplie, que nos forces cesseront de servir notre zèle et notre dévouement, que le travail pèsera péniblement sur notre tête, que, fidèles observatrices de la sainte pauvreté, nous aurons abandonné à la bonne Providence le soin du lendemain, qu'enfin nous serons arrivées au soir de la vie, nous irons jouir de la paisible retraite que nous a préparée Celui pour lequel nous aurons tout sacrifié. Là, nous n'aurons plus qu'un soin, celui d'embellir notre âme en la préparant au voyage de l'éternité. Là, sous des voûtes silencieuses, nos derniers jours s'écouleront calmes et purs. Ainsi que le laboureur, nous nous reposerons après le travail: comme lui, nous avons porté le poids du jour et de la chaleur, creusé les sillons, semé avec larmes, écarté les ronces et répandu nos sueurs sur un terrain souvent bien difficile à cultiver; mais plus heureuses que l'homme des champs, notre récompense est assurée, puisque Dieu l'accorde à la bonne volonté, à la pureté d'intention, lors même que la moisson serait nulle ou peu abondante.

 

C'est dans le beau mois où tant d'âmes pieuses, de concert avec la nature, les fleurs et leur parfum, se plaisent à redire un hymne d'amour et de reconnaissance à la Reine des Cieux, que saint Joseph ouvrit les portes de notre sainte Retraite; c'est donc aussi à la protection de sa gracieuse Épouse que nos bonnes Sœurs doivent l'avantage d'être admises dans ce saint asile.

Que la Sainte Famille y fasse régner toujours le bonheur et la paix! que sans cesse, Jésus, Marie, Joseph y soient aimés, servis et honorés, et qu'on puisse dire de cette maison ces paroles de Jacob, à la vue de l'échelle mystique:

C'est ici la porte du Ciel!

MAISON DE SAINT JOSEPH
Lire la suite

VIE CONSACRÉE...... PRIERE À MARIE

2 Février 2020 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Prière à Marie, l'amie des vierges.

Ô Vierge admirable, auguste Reine des Anges et bonne Mère des hommes, qui regardez avec tant de bonté cette grande famille humaine dont vous êtes la mère et la fille, comme nous en sommes les enfants; vous qui adoucissez les amertumes de l'affligé, qui consolez le malade dans ses douleurs et le mourant dans son agonie; vous qui sauvez ceux qui sont en danger, délivrez les captifs et convertissez les pécheurs; vous qui écoutez également le pauvre qui vous implore dans sa chaumière, comme le roi dans son palais: ô Marie! vous daignerez aussi exaucer nos prières; vous voulez qu'on vous invoque sous le doux nom de Reine et d'Amie des vierges; en effet, elles sont vos filles bien-aimées, c'est pour marcher sur vos traces qu'elles consacrent au Seigneur leur intégrité. Formez notre cœur sur le vôtre… Qu'il soit toujours pur, généreux et bienfaisant… Développez, perfectionnez en nous, ô tendre Mère, les précieuses qualités du cœur qui font votre gloire, le salut du monde, la joie de l'Église et l'admiration du Ciel. Ainsi soit-il.

                                              Directoire des novices, 1839

Lire la suite

LE DON TOTAL !

24 Novembre 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

LE DON TOTAL !
Lire la suite

SAINTE ANNE PATRONNE DE LA CONGREGATION

26 Juillet 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Combien est grande la gloire que reçoit sainte Anne du choix que Dieu fit d'elle pour donner naissance à Marie.

Si toute l'Église en ce jour s'empresse de rendre hommage à la gloire, au bonheur et aux prérogatives de sainte Anne, quel ne doit pas être le zèle de toutes celles qui ont le bonheur de l'avoir pour Mère, pour Patronne et pour Modèle! Méditons donc avec une sainte allégresse le principe de la gloire de sainte Anne, et considérons-la comme étant l'objet des pensées de Dieu, l'attente des prophètes et la gloire de son peuple. En effet, n'est-elle pas cette racine de Jessé que le Tout-Puissant a bénie, que l'œil pénétrant des Prophètes a découverte au sein de nombreuses générations, et qu'ils ont saluée de loin comme devant produire la tige merveilleuse, sur laquelle devait s'élever la fleur mystique, le rejeton béni qui devait sauver le monde? Il sortira, dit Isaïe, un rejeton de la tige de Jessé, et une fleur naîtra de sa racine. Quelle gloire pour sainte Anne! Quelle illustre prérogative! Être la mère de la Mère d'un Dieu! Être l'aïeule du Fils de Dieu! Quelle excellence! Quel n'est pas son pouvoir auprès de son auguste Fille, par conséquent auprès de Jésus! Ô Mère bienheureuse, que votre longue stérilité a été merveilleusement bénie dans cette fécondité qui vous a acquis une gloire immortelle! Que je me réjouis du rang suprême où vous êtes élevée dans le ciel! C'est à bon droit que notre Institut s'honore et se réjouit de vous avoir pour protectrice et pour mère, dans la fécondité spirituelle dont il doit être doué, pour répondre aux desseins de Dieu et à l'attente de l'Église. Combien doivent être grandes ses espérances, si vous lui continuez votre secours! Qu'ils seront nombreux les enfants de Dieu qu'il élèvera pour la gloire de leur Père céleste et le salut de beaucoup de générations! Daignez donc, ô notre bienfaisante Mère, environner vos filles d'une assistance toute spéciale, les couvrir d'un bouclier protecteur, les maintenir dans une pureté, une sainteté de vie qui attire constamment sur elles et sur leurs travaux les bénédictions divines, la grâce d'imiter vos vertus, et surtout le bonheur de vivre dans l'union et la familiarité avec Jésus et Marie.

Méditations V, 1860

SAINTE ANNE PATRONNE DE LA CONGREGATION
Lire la suite

ESPRIT DE VERITE !

6 Juin 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Mes bien chères Filles,

Depuis la fête de la Pentecôte, je n'ai cessé d'invoquer pour vous, pour chacune de vous, l'Esprit de Vérité promis par Jésus à Ses disciples. Avec vous, je me rends compte que nous ne serons jamais assez avides de vérité, assez attentives à refléter dans notre vie la parfaite loyauté et droiture du Christ. Comme il nous faut souvent prier l'Esprit de lumière qui « ouvre les cœurs des fidèles », qui « enseigne toutes choses et rappelle ce que le Maître a dit », qui purifie, rectifie, renouvelle et « conduit les âmes à la plénitude de la vérité ».

« Être vrai », je vous le redis donc une nouvelle fois, mes chères Filles. Vraies devant nous-mêmes, devant Dieu, dans notre mentalité religieuse… Si nous l'avons mieux compris, notre vie, logiquement, sera un témoignage de vérité… mais est-il superflu de regarder de plus près des détails qui peuvent nous échapper, ou des déloyautés que nous tolérons ou même que nous acceptons?

Et n'hésitez pas, je vous le demande, de descendre chacune au fond de vous-même, de déchirer, au besoin, un voile. Laissez vos Sœurs se regarder elles-mêmes. Vous… chacune, demeurez en alerte. Il y a peut-être pour nous, gens d'Église, le danger de croire que nous détenons infailliblement la vérité, que nous avons le droit d'en abuser, de juger comme permis des procédés pas toujours droits. Nous pouvons parfois donner l'impression d'être insaisissables, d'avoir une loyauté pas aussi limpide qu'on le désirerait… Ne trouvez-vous pas que nous cherchons souvent ce qui convient, ce qui est opportun, ce qui réussit, plutôt que le vrai et le bien? Notre vie ressemble quelquefois étrangement à une mixture où nous essayons d'embrasser à la fois le parti de Dieu et le nôtre.

N'ayons pas peur de la vérité. Ne soyons pas comme ces malades qui ne veulent pas se reconnaître atteints pour garder l'illusion de la santé. Si le Christ est dur pour les Pharisiens qui se ferment à la vérité, il guérit les aveugles qui humblement et avec foi Le supplient: « Seigneur, que nos yeux s'ouvrent! » (Math., xx, 32.)

Écoutons d'abord la Sagesse:

« C'est la vérité que ma bouche proclame, le mal est abominable à mes lèvres.

Toutes les paroles de ma bouche sont justes, en elles rien de faux ni de tortueux. » (Prov., viii, 7-8.)

Et le Psalmiste:

« Mes lèvres ne savent pas tromper…

Laisse tomber ton jugement sur moi

Toi qui vois où est la droiture. » (Ps. 16, 1-2.)

« Bienheureux ce cœur d'où tout mensonge a disparu. » (Ps. 31, v. 2.)

Pourrions-nous nous rendre ce même témoignage? Le mensonge, sous toutes ses formes, que nous apprenons à nos enfants à haïr et à fuir, peut-il se glisser dans nos vies de religieuses? Voulez-vous, avec moi, mes chères Filles, entreprendre franchement un examen dans ce domaine?

Mère Anne Madeleine Kleinrichert (circulaire du 09/06/1961)

ESPRIT DE VERITE !
Lire la suite

VENDREDI SAINT

19 Avril 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Tout le secret de la perfection est dans Jésus crucifié.

(Méditations II, 1859)

VENDREDI SAINT
Lire la suite

NON DEFINITIF - SOEURS DE LA DOCTRINE CHRETIENNE -

3 Avril 2019 , Rédigé par SPIRITUALITE DES SOEURS DE LA DOC.over-blog.fr

Avril 1803 : rétablissement de la Congrégation après la Révolution. Non définitif - Soeurs de la Doctrine Chrétienne-

"Il faut que nous ne perdions jamais de vue le nom de "Soeur de la Doctrine Chrétienne" que nous portons... il est surtout plein de lumiière.

Mère Pauline de Faillonnet

 

NON DEFINITIF - SOEURS DE LA DOCTRINE CHRETIENNE -
Lire la suite
1 2 3 4 > >>